Colas conjugue innovation et développement durable sur le chantier du campus universitaire de la Doua, à Lyon

Colas vient de mettre en service sur le chantier du campus universitaire de la Doua, à Lyon, une solution de marquage au sol lumineux et dynamique, Flowell, pour renforcer la sécurité des usagers au niveau d’un croisement entre une ligne de tramway et une piste cyclable. Cette expérimentation s’ajoute à d’autres innovations de Colas sur ce projet en faveur des mobilités douces.

Débuté en 2019, le chantier de réaménagement de voirie en faveur des mobilités douces réalisé par Colas sur le campus universitaire de la Doua, a pour objet le rétrécissement de chaussées, l’élargissement de trottoirs et la création d’une voie verte ainsi que d’une piste cyclable. Ce projet réalisé pour le compte de la Métropole de Lyon combine plusieurs solutions innovantes et responsables du groupe Colas. Les travaux devraient s’achever d’ici à la fin de l’année.

« Flowell est une solution destinée à renforcer la sécurité des usagers dans des zones où la circulation est difficile. Après l’avoir expérimentée avec succès, notamment dans le 15ème arrondissement de Paris pour réguler la circulation entre piétons et voitures, nous poursuivons son déploiement ici, à Lyon, sur un croisement entre une ligne de tram et une piste cyclable », explique Laurent Le Boulc’h, Directeur en charge des infrastructures durables et mobilités intelligentes.

Des solutions innovantes et responsables
La piste cyclable du campus a été réalisée en Urbalith, un revêtement perméable, naturel et recyclable avec un faible impact sur l’homme et l’environnement. Pour la première fois, ce revêtement sera associé à la solution de signalisation lumineuse et dynamique Flowell. Ce dispositif encore expérimental fera l’objet d’études au cours de l’année 2022 afin de voir dans quelle mesure la solution modifie le comportement des usagers et renforce ainsi leur sécurité.
Les compagnons qui ont réalisé les revêtements ont pu tester l’exosquelette ExoPush, un râteau « cobotisé » permettant de diviser par cinq les efforts fournis lors de la mise en oeuvre manuelle de l’enrobé.

Un chantier à faible impact environnemental
Dès l’amont du projet, l’installation du chantier a été pensée pour limiter ses impacts sur l’environnement. A commencer par la base vie : équipée de panneaux solaires, elle produit 30 kWh en moyenne par jour qui lui permettent à la fois d’être autonome en énergie et d’injecter l’excédent dans le réseau électrique public. L’équipe travaux s’est également dotée d’un utilitaire électrique qui a permis d’économiser 6 tonnes équivalent CO2 par rapport aux émissions d’un véhicule thermique.

Une acceptabilité du chantier renforcée
L’acceptabilité du chantier par les riverains et les usagers est également une préoccupation majeure. Des panneaux d’information en temps réel ont donc été mis en place pour communiquer en amont sur l’avancement du chantier et les futures restrictions de circulation. L’application Hello Travaux, développée par Colas, a également été déployée. Les riverains et les équipes du chantier peuvent ainsi échanger des informations en temps réel via une plateforme dédiée.
« Ce type de chantier innovant et à faible impact environnemental est en adéquation avec la démarche RSE de Colas qui vise notamment à proposer des solutions durables à nos clients et aux usagers. La combinaison des savoir-faire du Groupe nous permet de proposer à notre client, la Métropole de Lyon, un campus de qualité, connecté à la ville », expose Pascal Trouf, Directeur Général de Colas France en charge du territoire Sud-Est.