Communiqués de presse
17.05.2018

Information financière du premier trimestre 2018

Carnet de commandes élevé : 8,4 Mds € (+8 %)

Chiffre d’affaires : +1% à périmètre et change constants

Résultat net part du Groupe : - 218 M€ (-195 M€ au 1er trimestre 2017), non représentatif des performances de l’année 2018

Finalisation le 28 février 2018 de l'acquisition du groupe Miller McAsphalt au Canada pour un prix provisoire de 585 millions d'euros

Chiffres clés consolidés

 

En millions d'euros

1er trimestre

 

Variation

 

Rappel

Exercice

2017

2018

2017

 

 

Chiffre d'affaires consolidé

1 898

1 928

 

 - 2% (a)

11 705

                Dont France

1 166

1 180

 

- 1%

6 104

                Dont International

732

748

 

- 2%

5 601

Résultat opérationnel courant

(302)

(264)

 

- 38

362

Résultat opérationnel

(302)

(268)(b)

 

-34

357

Résultat net consolidé

(part du Groupe)

(218)

(195)

 

-23

328

 

Excédent / (Endettement) financier net

(732)

(171)

 

-561

 

433

  (a) + 1% à périmètre et taux de change constants

  (b) dont 4 M€ de charges non courantes au 1er trimestre 2017 liées aux travaux préliminaires au démantèlement du site de Dunkerque

 

Rappel : saisonnalité de l’activité

Il convient de rappeler que les résultats du premier trimestre sont peu significatifs et non représentatifs d’un exercice complet puisque la plupart des activités du Groupe se caractérisent par une forte saisonnalité, ce qui se traduit chaque année par une perte opérationnelle au 1er trimestre.

Acquisition du groupe Miller McAsphalt au Canada

L'acquisition du groupe Miller McAsphalt a été finalisée le 28 février 2018, pour un prix provisoire de 585 millions d'euros. Un goodwill d'un montant équivalent a été pris en compte au 31 mars. Le groupe Miller McAsphalt sera consolidé au 2ème trimestre 2018, avec effet rétroactif au 1er mars.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2018 s’élève à 1,9 milliard d’euros, en baisse de 2% par rapport au premier trimestre 2017 (+1% à périmètre et taux de change constants). L’activité ressort à 1,2 milliard d’euros en France (-1%) et 0,7 milliard d’euros à l’international (-2%, et +4% à périmètre et taux de change constants).

Routes :
Le chiffre d’affaires s’élève à 1,5 milliard d’euros, en hausse de 1%. En Métropole, il est en hausse de 4%, en cohérence avec les chiffres de la profession ([1]).
Le chiffre d’affaires à l’international et Outre-Mer est en baisse de 3%. Alors que l'activité en Europe s'inscrit en croissance, le chiffre d'affaires en Amérique du Nord est en baisse, essentiellement du fait de l'effet de change sur le dollar américain, les autres marchés restant stables dans l'ensemble.

Activités de Spécialités :
Le chiffre d’affaires s’établit à 0,4 milliard d’euros, en baisse de 7% (-6% à périmètre et taux de change constants). L'activité du trimestre a été impactée par des conditions météorologiques défavorables, notamment dans les Réseaux et l'Etanchéité. L’activité Réseaux est en baisse de 13%, le Ferroviaire de 8% (-7% à périmètre et taux de change constants), l’Etanchéité de 4%, et la Sécurité signalisation de 3%.

Rentabilité

Le résultat opérationnel courant ressort à -302 millions d’euros contre -264 millions d’euros au premier trimestre 2017. Les activités Routières et de Spécialités ont été confrontées à des conditions météorologiques particulièrement défavorables en Europe, avec notamment des niveaux de pluviométrie très supérieurs à la normale.

Le résultat net part du Groupe s’élève à -218 millions d’euros, à comparer à -195 millions d’euros à fin mars 2017.

Trésorerie nette

L’endettement financier net au 31 mars 2018 ressort à 732 millions d’euros, à comparer à un excédent financier net de 433 millions d’euros au 31 décembre 2017. Cette évolution résulte d'une part de la saisonnalité habituelle de l’activité, et d'autre part de l'acquisition du groupe Miller McAsphalt pour 585 millions d'euros. Hormis cette acquisition, l'endettement financier net est en amélioration de 24 millions d'euros par rapport au 31 mars 2017.

Perspectives

Colas entend poursuivre son développement dans les solutions d'infrastructure de transport, Route et Rail, au service d'une mobilité responsable. Le Groupe dispose des actifs, des compétences et des moyens financiers nécessaires à cette croissance.

A fin mars 2018, le carnet de commandes s’élève à 8,4 milliards d’euros (+8% par rapport au carnet à fin mars 2017). Le carnet à réaliser en France métropolitaine est en hausse de 8% à 3,6 milliards et le carnet à l’International et en Outre-Mer est en hausse de 8% à 4,8 milliards.

Par ailleurs, l’acquisition par Colas Rail des activités ferroviaires d’Alpiq Engineering Services, annoncée le 26 mars 2018, lui permettra de renforcer son expertise dans le domaine des caténaires, une activité à forte valeur ajoutée, et d’accéder à de nouveaux marchés porteurs de croissance.

En fonction de ce qui précède et des éléments disponibles, les perspectives pour l’exercice communiquées le 22 février 2018 sont inchangées : le chiffre d’affaires de 2018 devrait être significativement supérieur à celui de 2017, et la marge opérationnelle courante est attendue en amélioration.



([1]) Routes de France - enquête mensuelle de mars 2018

Télécharger le PDF

Delphine Lombard / Rémi Colin
01 47 61 76 17 - contact-presse@colas.fr