Communiqués de presse
27.08.2020

Résultats Semestriels 2020

• Carnet de commandes : 10,1 Mds €, en hausse de 1% retraité des principales acquisitions et cessions et à changes constants

Fort impact de la Covid-19 sur les résultats semestriels, comme attendu :

• Chiffre d’affaires : 4,9 Mds € (-17% et -15% à périmètre et changes constants)

• Résultat opérationnel courant : -304 M€ au 1er semestre (-168 M€ par rapport au S1 2019), dont +66 M€ au 2ème trimestre (-96 M€ par rapport au T2 2019)

• Résultat net part du Groupe : -295 M€ (-193 M€)

Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 25 août 2020 sous la présidence d’Olivier Roussat, a examiné la situation au 30 juin 2020 et les perspectives pour l’année en cours.

Chiffres clés consolidés

en millions d'euros

S1

2019

S1

2020

Variation

A périmètre et changes constants

Chiffre d'affaires consolidé

5 834

4 870

-17%

-15%

Dont France

3 071

2 236

-27%

-24%

Dont International

2 763

2 634

-5%

-5%

Résultat opérationnel courant

(136)

(304)

-168

 

Marge opérationnelle courante

-2,3%

-6,3%

-4,0 pts

 

Résultat opérationnel

(136)

(349) (a)

-213

 

Résultat net consolidé part du Groupe

(102)

(295)

-193

 

Endettement financier net (b)

1 544

1 065

-479

 

Les états financiers consolidés sont établis en conformité avec la norme IFRS 16 applicable depuis le 1er janvier 2019.

(a)      Dont 45 M€ de charges non courantes liées à la réorganisation des activités routières en France et à la poursuite des travaux de démantèlement du site de Dunkerque.

(b)      Voir la définition dans le glossaire page 6.

Incidence de l'épidémie de Covid-19

Comme prévu, l'impact de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité et les résultats de Colas s'est accentué au 2ème trimestre 2020.

Ainsi, à périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires consolidé s'est inscrit en retrait de 18% au 2ème trimestre (-29% en France) contre -10% au 1er trimestre (-17% en France).

Après un fort recul au mois d'avril, le redémarrage progressif de l'activité a permis de retrouver un niveau normal au mois de juin. Cette reprise a été favorisée par l'amélioration ou la stabilisation de la situation sanitaire, à l'exception des États-Unis, des Départements et Régions d'Outre-mer et de l'Océan Indien.

Le résultat opérationnel courant du 2ème trimestre 2020, positif à hauteur de 66 millions d'euros, s'est inscrit en recul de 96 millions d'euros par rapport au 2ème trimestre 2019, contre -72 millions d'euros au 1er trimestre 2020.

Enfin, la crise sanitaire a ralenti la consommation du carnet de commandes.

Saisonnalité de l’activité

La plupart des activités du Groupe se caractérisent par une forte saisonnalité, ce qui se traduit par une perte opérationnelle au premier semestre de chaque année.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes à fin juin 2020 se maintient au niveau élevé de 10,1 milliards d’euros, en hausse de 1% retraité des principales acquisitions et cessions et à changes constants.

Le carnet en France métropolitaine (3,6 milliards d'euros) est en baisse de 1%, en lien avec la diminution des prises de commandes de la Route Métropole (impacts de la Covid-19 et du contexte électoral).

Le carnet à l’international et Outre-mer (6,5 milliards d'euros) est en hausse de 2% retraité des principales acquisitions et cessions et à changes constants.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2020 s’élève à 4,9 milliards d’euros, en baisse de 17% par rapport au 1er semestre 2019 (-15% à périmètre et changes constants). Le chiffre d'affaires ressort à 2,3 milliards d’euros en France (-27% et -24% à périmètre constant) et 2,6 milliards d’euros à l’international (-5% à périmètre et changes constants).

Au 1er semestre 2020, la réduction du chiffre d'affaires due aux conséquences de l'épidémie de Covid-19 est estimée à environ 810 millions d'euros.

Routes :

Le chiffre d’affaires de l'activité routière s’élève à 4,3 milliards d’euros au 1er semestre 2020, en baisse de 14% (-15% à périmètre et changes constants).

Dans la zone Métropole / DOM-OI, la plus fortement impactée par les conséquences de l'épidémie de Covid-19, l'activité est en baisse de 24% par rapport au 1er semestre 2019.

A périmètre et changes constants, l'activité est pratiquement stable dans la zone EMEA (+1%), alors qu'elle est en retrait de 7% aux Etats-Unis, de 8% au Canada et de 11% en Asie-Pacifique.

Ferroviaire et autres Activités :

Par rapport au 1er semestre 2019, le chiffre d'affaire du Ferroviaire et autres Activités est en baisse de 14% à périmètre et changes constants. La contribution de Smac, déconsolidée au 2ème trimestre 2019, s'élevait à 141 millions d'euros au 1er trimestre 2019.

Performance financière

Le résultat opérationnel courant du 1er semestre 2020 ressort à -304 millions d’euros, en retrait de 168 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2019. Au 1er semestre 2020, l'impact de la crise sanitaire sur le résultat opérationnel courant est estimé à environ - 190 millions d'euros (perte de marge opérationnelle courante et coûts inévitables).

Le résultat opérationnel du 1er semestre 2020, égal à -349 millions d’euros, intègre des charges non courantes à hauteur de 45 millions d'euros. Ces charges sont liées à la réorganisation des activités routières en France et à la poursuite des travaux de démantèlement du site de Dunkerque.

La quote-part du résultat des coentreprises et entités associées s’élève à 4 millions d’euros à fin juin 2020 contre 25 millions d'euros à fin juin 2019, en partie du fait du retrait des résultats de Tipco Asphalt.

Le résultat net part du Groupe ressort à -295 millions d’euros au 1er semestre 2020, en baisse de 193 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2019.

Par ailleurs, la crise sanitaire n’a pas d’impact sur la valorisation des actifs non courants du Groupe au 30 juin 2020.

Endettement financier net

L’endettement financier net au 30 juin 2020 ressort à 1 065 millions d'euros, en amélioration de 479 millions d'euros par rapport au 30 juin 2019. Cette amélioration résulte à la fois de la bonne tenue du besoin en fonds de roulement et du décalage du versement des dividendes.

Le versement en septembre d'un dividende de 6,40 euros par action au titre de l’exercice 2019 sera proposé à l'Assemblée Générale Ordinaire du 3 septembre 2020.

Perspectives

Malgré l'annonce généralisée de plans de soutien de l'activité ou de relance par les infrastructures, la vigilance reste de mise au regard de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de ses impacts sur les marchés et zones d'implantation de Colas.

Sur la base des éléments connus à date et hors nouvelle évolution défavorable de la situation sanitaire, la baisse du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant au 2ème semestre 2020 par rapport à 2019 devrait être sensiblement plus faible qu'au 1er semestre.

Colas confirme la fixation en 2020 d'objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre compatibles avec l’Accord de Paris, ainsi que la communication du plan d'action pour les atteindre.

Compte de résultat consolidé résumé du deuxième trimestre 2020

en millions d’euros

T2

2019

T2

2020

Variation

Chiffre d’affaires

3 547

2 911

-18%

Résultat opérationnel courant

162

66

-96

Résultat opérationnel

162

20

-142

Résultat net part du Groupe

125

4

-120

Chiffre d’affaires au 30 juin 2020 par secteur opérationnel

en millions d’euros

Au 30/06/2019

Au 30/06/2020

Variation

Variation à périmètre et changes constants

Route Métropole / DOM-OI

2 766

2 101

-24%

-24%

Route EMEA

921

916

-1%

+1%

Route Etats-Unis

675

674

=

-7%

Route Canada

494

456

-8%

-8%

Route Asie Pacifique

202

184

-9%

-11%

Total Route

5 058

4 331

-14%

-15%

Ferroviaire et autres Activités

762

534

-30%

-14%

Holding

14

5

ns

ns

Glossaire

Carnet de commandes : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l’obtention de l’ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Evolution du chiffre d’affaires à périmètre et changes constants :

- à changes constants : évolution après conversion du chiffre d’affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison ;

- à périmètre constant : évolution du chiffre d’affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante :

  • en cas d’acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d’affaires de la société acquise qui n’a pas de correspondance dans la période de comparaison ;
  • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d’affaires de la société cédée qui n’a pas de correspondance dans la période en cours.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en prenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les concours bancaires courants et les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. L’endettement / excédent financier n’inclut pas les obligations locatives non courantes et courantes. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net.

Télécharger le PDF

Delphine Lombard / Rémi Colin
01 47 61 76 17 - contact-presse@colas.fr