Communiqués de presse
20.05.2021

Résultats du 1er trimestre 2021

Pour rappel, les résultats du 1er trimestre, impactés par la forte saisonnalité des activités du Groupe, ne sont pas représentatifs de l'année

• Carnet de commandes : 9,9 Md€, en hausse de 1% à change constant par rapport à fin mars 2020

• Chiffre d’affaires : 2,0 Md€ en amélioration de 3% par rapport au T1 2020 (+4% à périmètre et change constants)

• Résultat opérationnel courant : -277 M€ en forte amélioration (+93 M€ par rapport au T1 2020), dépassant son niveau du T1 2019

• Résultat net part du Groupe : -227 M€ revenant au niveau du T1 2019

• Cash-flow libre : -274 M€, en amélioration de 95 M€ par rapport au T1 2020

• Endettement financier net : -441 M€ (+503 M€ par rapport à fin mars 2020)

Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 18 mai 2021 sous la présidence de Frédéric Gardès, a arrêté les comptes au 31 mars 2021 et les perspectives pour l’année en cours.

Chiffres clés consolidés

En millions d'euros

T1

2019

T1

2020

T1

2021

Variation vs 2020

A périmètre et changes constants

Chiffre d'affaires consolidé

2 287

1 959

2 020

+3%

+4%

Dont France

1 353

1 024

1 168

+14%

+14%

Dont International

934

935

852

-9%

-6%

Résultat opérationnel courant

(298)

(370)

(277)

+93

 

Résultat opérationnel

Résultat net part du Groupe

(298)

(227)

(370)

(300)

(277)

(227)

+93

+73

 

Cash-flow libre(a) 

(304)

(369)

(274)

+95

 

Endettement financier net(a)

(1 068)

(944)

(441)

+503

 

         (a)     Voir la définition dans le glossaire page 4.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes à fin mars 2021 se maintient au niveau élevé de 9,9 milliards d’euros, en légère baisse de 2% sur un an (+1% à change constant).

Le carnet en France métropolitaine (3,4 milliards d'euros) est en baisse de 6% sur un an, traduisant une baisse des appels d’offres dans le Rail et la Route, en lien avec la crise sanitaire et le confinement.

Le carnet à l’international et outre-mer (6,5 milliards d'euros) est stable sur un an et en hausse de 1% à change constant. Colas a notamment remporté des contrats significatifs dans la Route en Afrique de l’Ouest et en Europe centrale. L’international et outre-mer représente 66% du carnet de commandes total.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre 2021 s’élève à 2,0 milliards d’euros, en hausse de 3% par rapport au 1er trimestre 2020 (+4% à périmètre et change constants). L’activité ressort à 1,1 milliard d’euros en France (+14%, et +14% à périmètre et change constants) ; elle est en baisse à l'international avec 0,9 milliard d’euros (-6% à périmètre et change constants).

Routes :

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021 s’élève à 1,7 milliard d’euros, en hausse de 3% à périmètre et change constants.

  • L’amélioration du chiffre d’affaires est particulièrement sensible dans la zone France – Océan Indien (+13% par rapport au 1er trimestre 2020). Il bénéficie d’un effet de base de comparaison favorable en raison du début du confinement strict et du quasi-arrêt des chantiers à partir du 17 mars 2020. Il reflète également une bonne performance des activités sur l’ensemble de la zone.
  • L’activité de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) et celle des Etats-Unis (respectivement -14% et -10% à périmètre et change constants par rapport au 1er trimestre 2020) ont été impactées par des conditions météorologiques défavorables au 1er trimestre.
  • Bénéficiant de conditions climatiques favorables, l’activité au Canada est en hausse de 9% à périmètre et change constants par rapport au 1er trimestre 2020, de retour à son niveau du 1er trimestre 2019.
  • Enfin, dans la zone Asie-Pacifique, le recul est de 6% par rapport au 1er trimestre 2020.

Ferroviaire et autres Activités :

Le chiffre d’affaires Ferroviaire et autres Activités s’inscrit en hausse de 8% (+10% à périmètre et change constants). La hausse du chiffre d’affaires de Colas Rail est portée par la bonne tenue des activités en France et au Royaume-Uni.

Performance financière

Le résultat opérationnel courant du 1er trimestre 2021 s’établit à -277 millions d’euros, en forte amélioration de 93 millions d’euros par rapport au 1er trimestre 2020. Le résultat opérationnel courant dépasse ainsi son niveau du 1er trimestre 2019, essentiellement grâce à la bonne performance des activités routières en France et au Canada.

Pour rappel, l'impact de la crise sanitaire sur le résultat opérationnel courant du 1er trimestre 2020 était estimé à environ -75 millions d'euros (perte de marge opérationnelle courante et coûts inévitables).

La quote-part du résultat des coentreprises et entités associées s’élève à -2 millions d’euros, en amélioration de 7 millions d’euros par rapport au 1er trimestre 2020. La contribution de Tipco Asphalt, à hauteur de 4 millions d’euros, est en hausse de 12 millions d’euros par rapport à fin mars 2021.

Le résultat net part du Groupe s’élève à -227 millions d’euros, à comparer à -300 millions d’euros à fin mars 2020, et à -227 millions d’euros en 2019.

Endettement financier net

L’endettement financier net au 31 mars 2021 ressort à 441 millions d’euros, à comparer à un endettement financier net de 944 millions d’euros à fin mars 2020. Cette évolution résulte de la maîtrise des investissements en 2020 ainsi que de l’amélioration des résultats et de la bonne maîtrise du besoin en fonds de roulement au premier trimestre 2021. 

Perspectives

Les perspectives ci-dessous s’entendent hors nouvelle dégradation de la situation sanitaire.

Après la baisse d’activité de l’année 2020, les unités opérationnelles de Colas tablent sur une reprise en 2021. Le second semestre devrait notamment voir se concrétiser les premiers effets des plans de relance annoncés en 2020, notamment en France et dans l’Union européenne.

En 2021, la marge opérationnelle courante devrait également s’inscrire en hausse par rapport à 2020, et se rapprocher du niveau atteint en 2019. Elle devrait notamment tirer bénéfice des mesures d’optimisation des coûts adoptées en 2020, ainsi que des programmes d'excellence opérationnelle en cours dans les activités industrielles.

Chiffre d’affaires au 31 mars 2021 par secteur opérationnel

en millions d’euros

T1 2019

T1 2020

T1 2021

Variation vs 2020

Variation à périmètre et changes constants

Routes France - Océan Indien

1 148

953

1 081

+13%

+14%

Routes EMEA

331

349

292

-16%

-14%

Routes Etats-Unis

168

189

156

-17%

-10%

Routes Canada

93

88

92

+5%

+9%

Routes Asie - Pacifique

111

102

96

-6%

-14%

Total Routes

1 851

1 681

1 717

+2%

+3%

Ferroviaire et autres Activités

431

277

300

+8%

+10%

Holding

4

1

3

ns

ns

TOTAL

2 287

1 959

2 020

+3%

+4%

Glossaire

Carnet de commandes : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l’obtention de l’ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Evolution du chiffre d’affaires à périmètre et change constants :

- à change constant : évolution après conversion du chiffre d’affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison ;

- à périmètre constant : évolution du chiffre d’affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante :

  • en cas d’acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d’affaires de la société acquise qui n’a pas de correspondance dans la période de comparaison ;
  • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d’affaires de la société cédée qui n’a pas de correspondance dans la période en cours.

Cash-flow libre : capacité d’autofinancement nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives. Il est calculé avant variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en prenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les concours bancaires courants et les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. L’endettement / excédent financier n’inclut pas les obligations locatives non courantes et courantes. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net.

Télécharger le PDF

Delphine Lombard / Rémi Colin
01 47 61 76 17 - contact-presse@colas.fr