Communiqués de presse
23.12.2019

Ligne 1 du Métro d’Abidjan

L’offre technique et financière soumise par la Société des Transports Abidjanais sur Rail (STAR) est approuvée.

Une nouvelle étape est franchie dans la réalisation de la Ligne 1 du Métro d’Abidjan.

Les autorités ivoiriennes en charge du projet, pilotées par le ministre des Transports, ont signé le 21 décembre 2019, en présence de S.E.M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et S.E.M. Emmanuel Macron, Président de la République française, l’avenant numéro 2 approuvant l’offre technique et financière soumise par la Société des Transports Abidjanais sur Rail.

Cet avenant entérine le tracé de la future Ligne 1 du Métro d’Abidjan. Long de 37 kilomètres, il suit un corridor naturel de communication en desservant 18 stations, du nord (Station Anyama Centre) au sud (Station Aéroport) de la capitale ivoirienne.

La réalisation de ce métro à ciel ouvert nécessitera la construction de 24 ponts, 1 viaduc sur la lagune, 34 passerelles piétonnes et 8 passages souterrains. Le matériel roulant choisi, Alstom Métropolis (20 trains de 5 voitures), est équipé d’un système CBTC (Communication-Based Train Control) de dernière génération. Cette technologie autorise une grande régularité des trains et une sécurité maximale.

L’offre technique et financière soumise par la Société des Transports Abidjanais sur Rail (STAR) est approuvée.

Le coût des travaux de construction du métro est de 1,36 milliard d’euros.

Assurée par Bouygues Travaux Publics, Colas Rail et Alstom, la phase de construction de la Ligne 1 du Métro d’Abidjan - qui commencera avec les travaux de terrassement - pourra débuter en fin d’année 2020. La date effective de démarrage des travaux et la prise en commande du contrat sont conditionnées par la levée de deux conditions suspensives majeures : la mise à disposition par l’Etat ivoirien de l’ensemble des terrains et le bouclage du financement du projet en liaison avec les autorités françaises.

La Ligne 1 du Métro d’Abidjan, dont l’opération et la maintenance sont confiées au groupe Keolis, est le projet de mass transit le plus ambitieux d’Afrique subsaharienne. Capable de transporter à terme plus de 500 000 passagers par jour, il permettra de doter la métropole ivoirienne d’un système de transport au niveau des plus grandes capitales mondiales.

Pour réaliser ce projet, le gouvernement ivoirien a fait le choix d’un groupement constitué d’entreprises françaises de renommée internationale.

Télécharger le PDF

Delphine Lombard / Rémi Colin
01 47 61 76 17 - contact-presse@colas.fr