Résultats à fin septembre 2021

  • Carnet de commandes au très haut niveau de 9,6 Md€, soit +4% à change constant sur un an
  • Chiffre d’affaires de 9,8 Md€ au 30 septembre 2021 en hausse de 8% à périmètre et change constants vs 9M 2020
  • Forte progression du résultat opérationnel courant, en hausse de 109 M€ vs 9M 2020 et de 10 M€ vs 9M 2019
  • Résultat net part du Groupe : 127 M€ (+107 M€ vs 9M 2020)
  • Amélioration du cash-flow libre de 71 M€ vs 9M 2020 et de 12 M€ vs 9M 2019
  • Endettement net en forte diminution à -443 M€, soit +395 M€ vs fin septembre 2020
  • Confirmation des perspectives

Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 9 novembre 2021 sous la présidence de Frédéric Gardès, a arrêté les comptes au 30 septembre 2021 et les perspectives pour l’année en cours.

Chiffres clés consolidés

Chiffres clés consolidés

Carnet de commandes

Le carnet de commandes à fin septembre 2021 s’élève au très haut niveau de 9,6 milliards d’euros, en hausse de 4% à change constant sur un an.

Le carnet en France métropolitaine (3,1 milliards d'euros) est en baisse de 6% sur un an, notamment sur l’activité Ferroviaire, tandis que le carnet des activités routières progresse de 4%.

Le carnet à l’international et Outre-mer (6,5 milliards d'euros) est en hausse de 9% à change constant. Au troisième trimestre, Colas a notamment remporté d’importants contrats routiers au Canada et à Madagascar. Le carnet de commandes de Colas Rail à l’international est en hausse, en attente de commandes significatives sur le quatrième trimestre 2021.

L’international et Outre-mer représente 68% du carnet de commandes total de Colas.

 

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2021 s’élève à 9,8 milliards d’euros, en hausse de 8% par rapport au 30 septembre 2020. Le chiffre d'affaires ressort à 4,5 milliards d’euros en France (+13%) et 5,3 milliards d’euros à l’international (+4% et +5% à périmètre et change constants).

L’activité du troisième trimestre est stable par rapport à 2020, et en légère baisse de 4% par rapport au troisième trimestre 2019.


Routes :

Le chiffre d’affaires des activités routières s’élève à 8,8 milliards d’euros au 30 septembre 2021, en hausse de 8% à périmètre et change constants sur un an :

  • L’activité de la zone France – Océan Indien est en amélioration de 13% par rapport à fin septembre 2020. Elle bénéficie d’un effet de base de comparaison favorable lié à la période de confinement en 2020. L’activité est en baisse de 6% par rapport à fin septembre 2019 reflétant la baisse des appels d’offres dans un contexte post-électoral en France.
  • L’activité de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) est en légère amélioration de 3% à périmètre et change constants sur un an, portée par l’Europe.
  • Aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires est en légère amélioration sur un an (+2% à périmètre et change constants) mais est impacté, au troisième trimestre 2021, par des conditions météorologiques défavorables.
  • Au Canada, l’activité est en hausse de 5% à périmètre et change constants sur un an, bénéficiant de conditions météorologiques favorables depuis le début de l’année.
  • Enfin, dans la zone Asie-Pacifique, le chiffre d’affaires est en hausse de 3% à périmètre et change constants sur un an.

 

Ferroviaire et autres Activités :

Le chiffre d’affaires Ferroviaire et autres Activités s’inscrit en hausse de 12% par rapport à fin septembre 2020 (+14% à périmètre et change constants). La hausse du chiffre d’affaires de Colas Rail est portée par la bonne tenue des activités en France et au Royaume-Uni.

 

Performance financière
Le résultat opérationnel courant au 30 septembre 2021 s’élève à 233 millions d’euros, en augmentation de 109 millions d'euros par rapport au 30 septembre 2020. La marge opérationnelle courante est, quant à elle, de 2,4%, en amélioration de 0,2 point par rapport à fin septembre 2019. Cette bonne performance bénéficie du redémarrage précoce de l’activité au Canada, des premiers effets des plans d’optimisation des activités industrielles ainsi que de la nouvelle organisation de Colas France.

Au troisième trimestre 2021, le résultat opérationnel courant s’élève à 333 millions d’euros. La baisse par rapport au troisième trimestre 2019 est de 7%, notamment du fait du recul de l’activité en France et aux Etats-Unis.

La quote-part du résultat net des coentreprises et entités associées s’élève à 11 millions d’euros, en baisse de 21 millions d’euros par rapport à fin septembre 2020. La contribution de Tipco Asphalt, à hauteur de 14 millions d’euros, est en baisse de 11 millions d’euros par rapport à fin septembre 2020.

Le résultat net part du Groupe ressort à 127 millions d’euros, à comparer à 20 millions d’euros à fin septembre 2020, et à 140 millions d’euros à fin septembre 2019.

 

Endettement financier net
L’endettement financier net au 30 septembre 2021 s’élève à 443 millions d'euros, à comparer à un endettement financier net de 838 millions d’euros à fin septembre 2020. Cette évolution résulte de l’amélioration des résultats, de la bonne tenue du besoin en fonds de roulement et de la maîtrise des investissements.

 

Engagements en matière de RSE
Les objectifs de réduction de Gaz à Effet de Serre (GES) du Groupe ont été validés par l’initiative Science Based Targets (SBTi).
SBTi valide que les objectifs du Groupe sont alignés avec l’accord de Paris dans une trajectoire permettant de maintenir le réchauffement mondial en-dessous de 2°C. Les objectifs et les actions engagées par Colas intègrent la chaîne de valeur, représentant plus de 80% de son empreinte carbone.

 

Perspectives

La bonne reprise de l’activité depuis le deuxième trimestre permet d’anticiper un chiffre d’affaires 2021 significativement supérieur à celui de l’année 2020, sans toutefois retrouver le niveau atteint en 2019.

La marge opérationnelle courante de l’année 2021 devrait s’établir en hausse par rapport à celle réalisée en 2019 (3,2% du chiffre d’affaires consolidé), avec l’objectif d’atteindre 4% en 2023.

Ces perspectives s’entendent hors nouvelle dégradation de la situation sanitaire.

 

Compte de résultat consolidé résumé du troisième trimestre 2021

Compte de résultat consolidé résumé du troisième trimestre 2021

Chiffre d'affaires au 30 septembre 2021 par secteur opérationnel

Chiffre d'affaires au 30 septembre 2021 par secteur opérationnel

Glossaire

Carnet de commandes : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l’obtention de l’ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Evolution du chiffre d’affaires à périmètre et change constants :
- à change constant : évolution après conversion du chiffre d’affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison ;
- à périmètre constant : évolution du chiffre d’affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante :

  • en cas d’acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d’affaires de la société acquise qui n’a pas de correspondance dans la période de comparaison ;
  • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d’affaires de la société cédée qui n’a pas de correspondance dans la période en cours.

Cash-flow libre : capacité d’autofinancement nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives. Il est calculé avant variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en prenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les concours bancaires courants et les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. L’endettement / excédent financier n’inclut pas les obligations locatives non courantes et courantes. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net.