Notre héritage

L'histoire de la marque Colas

Un chimiste écossais d'origine canadienne, Hugh Alan MacKay, dépose en mai 1922 un brevet révolutionnaire, celui du procédé Cold Spray, la première émulsion de bitume véritablement opérationnelle.

L'Asphalt Cold Mix Limited est aussitôt créée pour l'application de cette émulsion sur les routes, et la licence exclusive pour la France en est accordée en juillet 1924 à la Société Générale d'Entreprise.

La France d'entre les deux guerres doit revêtir d'urgence un très vaste réseau routier, afin de le protéger contre une dégradation rapide et de lutter contre les méfaits de la poussière. Les produits noirs répondent à la double exigence qualité – prix, d'abord à base de goudron, puis avec du bitume artificiel.

L'émulsion de bitume connaît très rapidement un vif succès, sous le nom de Colas, abréviation de COL d AS phalt, et un rapprochement avec la Royal Dutch Shell s'avère nécessaire pour financer ce développement, qui aboutit à la création d'une filiale commune, qui prend le nom de Société Routière Colas.

L'histoire de la marque Screg

Fondée en 1898 près de Bordeaux, la maison de commerce « JF Humarau & Cie », qui devient en 1917 la Société Chimique de la Gironde commence, après un quart de siècle consacrée à la chimie, du commerce du créosote à la distillation de goudron de houille en passant par la production d'acide phénique, à s'intéresser à l'industrie routière à partir de 1924, en proposant aux services des Ponts et Chaussées des goudrons routiers, dont le Compotar.

A partir de 1926 sont étudiées les premières émulsions de bitume, sous le nom de Compolize, dont les 600 premières tonnes sont produites pour les Ponts et Chaussées de l'Aude, et en 1928, plus d'une dizaine d'unités de production sont équipées.

Dans les années trente, les sites industriels se transforment en centres de travaux routiers, et l'activité de construction s'impose rapidement comme la base de la Société Chimique et Routière de la Gironde qui naît en novembre 1936.

L'histoire de la marque Sacer

Pierre et Alphonse Brun développent dans les années 1860 et 1870 à Saint Martin d'Hères dans l'Isère une activité florissante en tant que producteurs de grain, de paille, de fourrage et surtout de biscuits.

Parmi les premiers à recourir aux tracteurs à vapeur pour l'acheminement des foins, ils constatent vite que leurs engins sont sous utilisés pendant la morte saison, et les adaptent pour en faire des rouleaux compresseurs pour le cylindrage des routes.

Les Etablissements Brun remportent ainsi leur premier marché de cylindrage dans l'Isère en 1874.

Rapidement présents dans plus de quarante départements, disposant avec plus de 250 cylindres du plus important parc matériel français, bénéficiant d'une avance technique avec la mise au point du Bitulithe en 1911, un des premiers revêtements bitumineux liés dans la masse, les Etablissements Brun connaissent un tel développement que Gaëtan Brun décide de séparer les différentes activités, ce qui aboutit en 1920 à la création d'une entreprise spécifique de cylindrage, la Société Anonyme pour la Construction et l'Entretien des Routes.

Nos anciennes publicités

Découvrir

Le groupe Colas est présent dans tous les métiers liés à la construction et l'entretien des routes et de toute autre forme d'infrastructures de transport…

 

Nos anciennes photos

Découvrir

Le groupe Colas est présent dans tous les métiers liés à la construction et l\'entretien des routes et de toute autre forme d\'infrastructures de transport…

 

Nos anciennes notices

Découvrir

Le groupe Colas est présent dans tous les métiers liés à la construction et l\'entretien des routes et de toute autre forme d\'infrastructures de transport…