Communiqués de presse
28.08.2012

Résultats semestriels 2012

• Progression du chiffre d’affaires de 4 % • Résultat net : - 19 M€ (+ 2 M€ au 30 juin 2011), impacté principalement par des conditions climatiques défavorables • Carnet de commandes à un niveau élevé : 7,9 Md € (+ 9 %)

Le Conseil d'Administration de Colas, réuni le 27 août 2012 sous la présidence
d'Hervé Le Bouc, a examiné la situation semestrielle au 30 juin 2012 et les perspectives pour l'année en cours.

Chiffres clés consolidés
En millions d'euros

1er semestre 2011

1er semestre 2012

Variation
1er semestre

Rappel Exercice 2011

Chiffre d'affaires consolidé

5 400

5 594

+4%

12 412

  Dont France

3 457[1]

3 367

-3%

7 250

  Dont International

1 9431

2 227

+15%

5 162

Résultat opérationnel

0

(34)

-34 M€

466

Résultat net consolidé

hp>(part du Groupe)

2

(19)

-21 M€

336

Le chiffre d'affaires du premier semestre est en progression malgré des conditions climatiques défavorables et un contexte économique difficile

Au 30 juin 2012, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Colas s'élève à 5,6 milliards d'euros contre 5,4 milliards d'euros à fin juin 2011, en hausse de 4 % (+ 2 % à périmètre et change constants). La croissance à l'international, notamment en Amérique du Nord, en Asie, en Australie et dans l'Océan Indien, a permis de compenser la baisse de l'activité en France.

Les tendances par activité sont les suivantes :

Routes :

  • En France métropolitaine, le chiffre d'affaires ressort à 2,4 milliards d'euros, en retrait de   3 % par rapport au premier semestre 2011 (- 4 % à périmètre constant).
    • Les conditions climatiques ont été particulièrement défavorables avec un hiver rigoureux et un printemps exceptionnellement pluvieux, alors que le premier semestre 2011 avait au contraire bénéficié de conditions météorologiques clémentes. Compte tenu d'une  hausse des coûts de construction de l'ordre de 5 %, le recul de l'activité en volume peut être estimé à environ 9%.
    • Les marchés routiers restent marqués par une grande disparité des situations entre zones urbaines bénéficiant de nombreux projets, notamment de transports urbains, et zones rurales.
  • En Europe, le chiffre d'affaires s'établit à 0,6 milliard d'euros, en retrait de 5 % par rapport au premier semestre 2011.
    • L'Europe du Nord est quasiment stable, malgré des conditions météorologiques défavorables dans certains pays, notamment en Belgique. Le chiffre d'affaires en Europe centrale est en recul de 18 %, en raison du faible niveau des investissements publics dans des économies en récession.
  • En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires est de 0,8 milliard d'euros, en progression de   22 % par rapport au premier semestre 2011. A périmètre et taux de change constants, la croissance est de 13 % : l'activité est quasiment stable aux Etats-Unis et le Canada a bénéficié d'une économie dynamique et de conditions météorologiques favorables au premier semestre.
  • Dans le Reste du monde, le chiffre d'affaires s'élève à 0,7 milliard d'euros, en progression de 16 % par rapport au premier semestre 2011. La baisse du chiffre d'affaires dans les Départements d'Outre-Mer a été très largement compensée par la progression en Afrique et dans l'Océan Indien et par une forte croissance en Asie et en Australie. 

Activités de Spécialités :

Au premier semestre 2012, le chiffre d'affaires est de 1,1 milliard d'euros, en progression de 5 %. Cette hausse recouvre d'importantes disparités entre les métiers : forte croissance de la  Vente de produits raffinés (+ 33%), liée à la hausse du cours du pétrole, progression de l'activité Sécurité Signalisation (+ 8%) et des activités ferroviaires (+ 7%), léger retrait de l'activité Etanchéité (- 4 %) et baisse du Pipeline (- 14 %).

 

Le résultat opérationnel et le résultat net ressortent respectivement à -34 millions d'euros et  -19 millions d'euros au premier semestre 2012

Compte tenu de la forte saisonnalité de l'activité, les résultats semestriels de Colas sont peu significatifs.

Au 30 juin 2012, le résultat opérationnel ressort à -34 millions d'euros, contre un résultat à l'équilibre au 30 juin 2011. Les marges des filiales routières en France métropolitaine et en Europe du Nord ont été pénalisées par les mauvaises conditions climatiques. Le résultat de l'activité de vente de produits raffinés a été affecté par la hausse du prix du pétrole couplée à la baisse du prix de vente de certains produits.

Le résultat net part du Groupe au premier semestre 2012 ressort à -19 millions d'euros, à comparer à un résultat positif de 2 millions d'euros au premier semestre 2011.

 

Perspectives

Le carnet de commandes à fin juin 2012 atteint 7,9 milliards d'euros, en croissance de 9 %, tant en Métropole (4,0 milliards d'euros, + 11 %) qu'à l'International (3,9 milliards d'euros,  + 7 %). Ce carnet, d'un niveau élevé, inclut un montant de 0,3 milliard d'euros de travaux à réaliser par Colas dans le cadre du contrat de partenariat public-privé pour le futur contournement ferroviaire de Nîmes-Montpellier.

En France métropolitaine, même si l'incertitude concernant le financement des collectivités locales n'est pas levée, le niveau du carnet de commandes à réaliser au second semestre pourrait permettre de rattraper une partie du retard enregistré au premier semestre, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

En Europe du Nord, le niveau d'activité devrait être proche de celui de l'an passé. En Europe centrale, l'objectif de retour à l'équilibre des résultats en 2012 est maintenu avec un chiffre d'affaires qui devrait être cependant en baisse par rapport à 2011.

En Amérique du Nord, le carnet offre de bonnes perspectives grâce à un marché qui reste porteur au Canada et à une visibilité améliorée aux Etats-Unis, compte tenu du vote par le Congrès, le 29 juin 2012, d'un nouveau plan pluriannuel fédéral de financement des infrastructures routières qui reconduit les montants du précédent programme jusqu'en septembre 2014.

Dans le Reste du monde, le bon début d'exercice, notamment en Asie et en Australie, devrait permettre une croissance de l'activité en 2012.

Sur la base des données actuellement disponibles, l'objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2012 s'établit à 12,7 milliards d'euros.

[1] Les chiffres publiés au 30 juin 2011 étaient respectivement 3 522 millions d'euros pour la France et 1 878 millions d'euros pour l'international. Les ventes de produits raffinés à l'export, qui avaient été classées en France au 30 juin 2011, ont été reclassées en fonction de leur localisation pour le premier semestre 2011.

Télécharger le PDF

Delphine Lombard
01 47 61 76 17 - lombard@siege.colas.fr