Communiqués de presse
23.02.2017

Colas : Résultats annuels 2016

• Chiffre d’affaires : 11,0 Mds € (-8 % et -4% à périmètre et taux de change constants) • Résultat opérationnel courant : 386 M€ (+42 M€) • Résultat opérationnel : 324 M€ (+75 M€) • Résultat net part du Groupe : 355 M€ (+121 M€ incluant des plus-values nettes d’impôt de 72 M€ sur cessions de participations) • Dividende proposé : 8,20 € par action (dont acompte de 5,45 € versé en décembre 2016) • Carnet de commandes à un niveau élevé : 7,1 Mds € (+1 %) : * Hausse du carnet en Métropole (+7 %) * Carnet à l’International et Outre-Mer (-3 % mais égal à taux de change constants)

Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 21 février 2017 sous la présidence d’Hervé Le Bouc, a arrêté les comptes de l’exercice 2016 qui seront soumis à l’Assemblée Générale des actionnaires le 11 avril 2017.

Chiffres clés consolidés
En millions d'euros

2016

2015

Variation
2016/2015

A périmètre et change constants

Chiffre d'affaires consolidé

Dont France

Dont International

11 006


5 779

5 227

11 960


6 044

5 916

-8%


-4,4%

-11,6%

-4,4%


-3,6%

-5,3%

Résultat opérationnel courant

Marge opérationnelle courante

Résultat opérationnel 

386



3,5%



324(a)

344



2,9%



249(b)

+42



+0,6%



+75 

Résultat net consolidé (part du Groupe)

355(c)

234

+121

Trésorerie nette (endettement net)

517

560

-43

(a) Dont 62 M€ de charges non courantes principalement liées à l’arrêt de l’activité de la filiale SRD.
(b) Dont 95 M€ de charges non courantes essentiellement liées à la filiale SRD Dunkerque.
(c) Le résultat net (part du Groupe) inclut en 2016 des plus-values nettes de 72 M€ (cession des participations dans les sociétés concessionnaires d'autoroutes Atlandes et Adelac).
(d) Le cash-flow libre est égal à la capacité d’autofinancement (déterminée après coût de l’endettement financier et charge nette d’impôt de l’exercice, et avant variation du besoin en fonds de roulement) diminuée des investissements nets d’exploitation de l’exercice.

Le chiffre d’affaires réalisé en 2016 s’élève à 11,0 milliards d’euros, en retrait de 8 % et de 4% à périmètre et taux de change constants par rapport à 2015 en raison d’une baisse de l’activité routière en Europe centrale et au Canada et des activités de Spécialités

A périmètre et taux de change constants1 , la variation est de -4,4%. Le chiffre d’affaires 2016 est en effet pénalisé par un effet de périmètre important (-299 millions) avec la cession de filiales de stockage et de distribution de bitume en Asie à la filiale thaïlandaise Tipco Asphalt dont Colas détient 32% et l’arrêt définitif de l’activité raffinage en France, et par un effet de change (-124 millions) dû essentiellement à la baisse des taux de change de la livre sterling et du dollar canadien contre euro.

1 En 2015 et 2016, l’arrêt de l’activité de vente de produits raffinés en France a été traité comme une variation de périmètre de l’activité.

 

Routes

En France métropolitaine, le chiffre d’affaires ressort à 3,99 milliards d’euros équivalent à celui de 2015 (3,98 milliards), du fait d’une stabilisation du marché après deux années de forte baisse.

A l’International et dans les Départements d’Outre-Mer, le chiffre d’affaires est en baisse de 13% et de 8% à périmètre et taux de change constants. La progression enregistrée dans les zones Afrique-Océan Indien, Océanie n’a pas permis de compenser le fort recul de l’activité en Europe centrale, qui était attendu en raison de décalages dans le lancement d’appels d’offres routiers et autoroutiers, ni la baisse de chiffre d’affaires au Canada, dans les Provinces de l’Ouest (baisse des recettes liées au prix du pétrole, et incendie dans la région de Fort MacMurray). L’activité aux Etats-Unis et en Europe du Nord est quasi équivalente à celle de 2015.

Activités de Spécialités

Le chiffre d’affaires hors vente de produits raffinés s’établit à 2,0 milliards d’euros, en retrait de 5% et de 3% à périmètre et taux de change constants : stabilité de l’activité Ferroviaire et baisse des autres activités Etanchéité (-8%), Sécurité Signalisation (-3%) et Réseaux (-4%).

Malgré la baisse du chiffre d’affaires, le résultat opérationnel courant qui s’élève à 386 millions est en hausse de 42 millions par rapport à 2015 grâce à l’arrêt des pertes courantes de l’activité raffinage et aux effets positifs des plans d’actions, notamment en Métropole

Le résultat opérationnel courant ressort à 386 millions d’euros, contre 344 millions d’euros en 2015. La marge opérationnelle courante s’établit à 3,5% (2,9% en 2015).

L’activité routière génère un résultat opérationnel courant de 336 millions et une marge opérationnelle courante égale à 3,8%, en amélioration par rapport à celle réalisée en 2015 (3,5%), grâce :

- aux effets des plans d’adaptation mis en œuvre par les filiales métropolitaines,

- à la large diversification géographique des implantations dans le monde.

Le résultat opérationnel courant des activités de Spécialités hors vente de produits raffinés s’élève à 43 millions d’euros, à comparer à 60 millions en 2015, du fait d’un marché ferroviaire français plus difficile et d’une perte dans l’activité Sécurité signalisation (manque de volumes et capacités de production excédentaires en France).

Le résultat opérationnel qui s’élève à 324 millions d’euros (+75 millions d’euros) comprend des charges non courantes pour un montant de 62 millions contre 95 millions en 2015

Ces charges sont principalement liées à l’arrêt définitif de l’activité de la filiale SRD à Dunkerque (coûts fixes, et notamment salaires jusqu’en novembre 2016, plan social).

Le résultat net part du Groupe ressort à 355 millions d’euros (234 millions d’euros en 2015)

Le coût de l’endettement financier net de 13 millions d’euros est inférieur à celui de 2015 (19 millions d’euros).

Les autres produits nets des autres charges financières s’élèvent à 74 millions (-2 millions en 2015) et bénéficient d’un montant de plus-values avant impôt de 75 millions d’euros dégagées par la vente des participations que détenait Colas dans deux sociétés concessionnaires d’autoroutes, Atlandes et Adelac.

La quote-part de résultat des co-entreprises et entreprises associées ressort à 82 millions contre 78 millions en 2015.

Après prise en compte d’une charge d’impôt sur résultat de 108 millions d’euros (68 millions d’euros en 2015), le résultat net part du Groupe s’élève à 355 millions d’euros.

Une structure financière solide

La capacité d’autofinancement nette est stable et ressort à 578 millions d’euros (583 millions d’euros en 2015).

La structure financière est solide, avec un niveau élevé de capitaux propres de 2,7 milliards d’euros et une trésorerie nette positive de 517 millions d’euros à fin décembre 2016 contre 560 millions à fin décembre 2015. Retraitée de l’acompte sur dividende versé en décembre 2016, la trésorerie nette est en amélioration de 135 millions d’euros sur un an.

Résultat net de Colas

Le bénéfice net de Colas société mère s’est élevé à 249,6 millions d’euros à comparer à 105,0 millions d’euros en 2015.

Dividende

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale qui se tiendra le 11 avril 2017 de distribuer un dividende par action de 8,20 euros à comparer au dividende de 5,45 euros distribué l’an passé. Un acompte de 5,45 euros ayant été versé en décembre 2016, le solde, soit 2,75 euros, sera mis en paiement à compter du 2 mai 2017.

Conseil d’Administration

Le Conseil proposera à l’Assemblée Générale du 11 avril 2017 le renouvellement des mandats de Messieurs Hervé Le Bouc, François Bertière, Olivier Bouygues, de Mesdames Martine Gavelle et Colette Lewiner et de la société Bouygues.

Perspectives

A fin décembre 2016, le carnet de commandes se maintient à un niveau élevé de 7,1 milliards d’euros, en légère amélioration de 1% par rapport à fin décembre 2015 (+2% à taux de change constants). Alors que le carnet à réaliser en France métropolitaine (2,9 milliards) est supérieur de 7%, le carnet à réaliser à l’international et outre-mer (4,2 milliards) est en retrait de 3%. Quelques contrats importants ont été signés en fin d’exercice comme en Guinée-Conakry pour un client minier (terrassements, génie civil, travaux ferroviaires pour un montant de 129 millions d’euros), en Hongrie pour la construction du contournement de Hódmezövásárhely sur la Route 47 (91 millions d’euros) ou encore en France pour la pose de gazoducs sur l’artère Gascogne-Midi et en Saône-et-Loire (91 millions d’euros).

En 2017, le chiffre d’affaires Routes Métropole pourrait connaître une légère progression, le marché ayant probablement atteint en 2016 son point bas. Colas poursuivra ses objectifs, à savoir élargir la palette d’activités des filiales, transformer l’organisation et les modes opératoires et améliorer la marge opérationnelle. L’activité routière à l’international, notamment en Amérique du Nord et en Europe centrale, devrait être en croissance. Les plans de soutien en faveur des infrastructures pourraient apporter leurs premiers effets positifs (Royaume-Uni, Canada et Etats-Unis). Le Ferroviaire devrait enregistrer également un bon niveau d’activité en France. Pour les autres métiers de Spécialités, les activités de Réseaux, grâce à un carnet de commandes élevé, et d’Etanchéité, avec un marché du bâtiment en reprise, devraient bénéficier de chiffres d’affaires en hausse. Seul le métier de la Sécurité signalisation évoluera encore dans un marché mal orienté.

En fonction de ces prévisions et des éléments disponibles, et à périmètre comparable, le chiffre d’affaires en 2017 devrait être supérieur à celui de 2016. Colas entend poursuivre son développement à l’international, et dispose des moyens financiers nécessaires à cette croissance (organique ou par acquisitions).

Compte de résultat consolidé résumé du quatrième trimestre 2016
En millions d'euros

Quatrième trimestre

Variation

2016

2015

2016/2015

Chiffre d'affaires

2 891

3 027

-4,0%

Résultat opérationnel courant

145

149

(4)

Autres charges opérationnelles

(23)

(95)

+72

Résultat opérationnel

122

54

+68

Résultat net (part du Groupe)

188(1)

45

+143

(1) Dont 72 millions de plus-values nettes sur cession de participations dans les sociétés concessionnaires d’autoroutes Atlandes et Adelac

 

Chiffre d’affaires 2016 par secteur opérationnel
en millions d’euros

2016

2015

Variation

2016/2015

Variation à

périmètre et

taux de change

comparables

Routes Métropole 3 990 3 982 +0,2% +0,2%
Routes Europe 1 374 1 674 -17,9% -15,8%
Routes Amérique du Nord 2 474 2 666 -7,2% -6,3%
Routes Reste du monde 1 133 1 395 -18,8% -3,8%

Total Routes

8 971

9 717

-7,7%

-4,9%

Activités de spécialités

2 016

2 227

-9,5%

-2,5%(a)

Holding

19

16

ns

ns

TOTAL

11 006

11 960

-8,0%

-4,4%(a)

(a) En 2015 et 2016, l’arrêt de l’activité de vente de produits raffinés en France a été traité comme une variation de périmètre de l’activité.

Chiffre d'affaires 2016 par zone géographique
En millions d'euros

2016

2015

Variation 2016/2015

Métropole

5 348

5 533

-3,3%

Départements d'Outre-Mer

431

511

-15,7%

France

5 779

6 044

-4,4%

Amérique du Nord

2 478

2 669

-7,2%

Europe (hors France)

1 792

2 178

-17,7%

Reste du monde (a)

957

1 069

-10,5%

International

5 227

5 916

-11,6%

TOTAL

11 006

11 960

-8,0%

(a) Y compris Territoires d'Outre-Mer.

Télécharger le PDF

Delphine Lombard / Rémi Colin
01 47 61 76 17 - delphine.lombard@colas.com