Communiqués de presse
01.03.2010

Colas en 2009

2009 : Bonne résistance de Colas dans des marchés en baisse
Chiffre d’affaires : 11,6 Mds € (-9,4%)
Résultat net (part du Groupe) : 387 M€ (-21%)
Dividende proposé : 6,75 € par action

Le Conseil d'Administration de Colas, réuni le 1er mars 2010 sous la présidence d'Hervé Le Bouc, a arrêté les comptes de l'exercice 2009.

Chiffres clés consolidés
En millions d'euros

2009

2008

Variation 2009/2008

Chiffre d'affaires

11 581

12 789

-9,4%

  dont France

6 751

7 328

-7,9%

  dont International

4 830

5 461

-11,6%

Résultat opérationnel

4,7%

5,3%

-0,6 pt

Résultat net (part du Groupe)

387

490

-21,0%

Trésorerie nette

117

(6)

+123

Chiffre d'affaires : 11,6 milliards d'euros (-9,4%)

La quasi-totalité des marchés dans lesquels Colas exerce ses activités a connu une baisse sensible du fait d'une forte réduction des investissements privés et publics. La crise économique, conséquence de la crise financière, a en effet entraîné en 2009 une réduction de la demande dans les marchés de construction et de maintenance d'infrastructures. Le chiffre d'affaires consolidé 2009 s'élève à 11,6 milliards d'euros, en retrait de 9,4% (-9,5% à périmètre et taux de change identiques). Cette baisse est également imputable à de mauvaises conditions climatiques au premier trimestre en Europe et en fin d'année dans une partie des Etats-Unis, à la répercussion mécanique sur les prix de la réduction des prix des matières premières (notamment le bitume), à une baisse des niveaux de prix des travaux, notamment en France, conséquence d'une forte concurrence et, enfin, à l'achèvement fin 2008 de chantiers de taille exceptionnelle qui n'ont pas eu de relais en 2009. Les plans de relance en France et aux Etats-Unis ont soutenu l'activité mais leur impact a été inférieur aux attentes en raison de retards de mise en œuvre, d'effets de substitution et de décalages sur 2010.

Le chiffre d'affaires en France s'élève à  6,7 milliards d'euros en retrait de 7,9% (-8,4% à périmètre comparable).

En France métropolitaine, le chiffre d'affaires, dont l'activité routière représente 77%, atteint 6,3 milliards d'euros, inférieur de 7,1% à celui de l'an passé. L'activité dans les Départements d'Outre-Mer s'élève à 0,4 milliard d'euros en baisse de 18,5% (récession aux Antilles qui a succédé à la longue crise sociale du début d'année et fin des grands chantiers à la Réunion).

A l'international et dans les Territoires d'Outre-Mer, le chiffre d'affaires s'élève à 4,8 milliards d'euros en baisse de 11,6% (-10,9% à périmètre et taux de change comparables). En Europe, l'activité affiche un recul plus important en Belgique ou en Irlande mais surtout en Europe centrale où la crise économique a été plus forte en Roumanie, Hongrie et Croatie. Le chiffre d'affaires des filiales en Amérique du Nord a été pénalisé par la baisse du prix du bitume compensée en partie par les premiers effets du plan de relance. Dans le reste du monde, l'activité à Madagascar a été limitée à la poursuite des contrats miniers ; en revanche, les filiales au Maroc et en Asie sont en croissance.  

 

Le résultat net part du Groupe de 387 millions d'euros (3,3% du chiffre d'affaires) est en recul de 21%

Le résultat opérationnel s'élève à 541 millions d'euros contre 682 millions d'euros en 2008, ce qui traduit à la fois la baisse des volumes et des marges. Le résultat net part du Groupe s'élève à 387 millions d'euros contre 490 millions d'euros à fin 2008. Cette baisse de résultat de 21% souffre de la base de comparaison constituée par le résultat 2008 qui avait atteint un niveau record dans des marchés au plus haut mais traduit néanmoins la forte réactivité et de bonnes capacités d'adaptation de l'entreprise dans un contexte défavorable. Grâce à une capacité d'autofinancement proche de 1,1 milliard d'euros et une politique de réduction des investissements bien anticipée, malgré l'impact sur la trésorerie de la réduction légale des délais de paiement fournisseurs en France, la trésorerie nette à fin 2009 est positive de 117 millions en amélioration de 123 millions d'euros par rapport à fin 2008.

 

Résultat net de Colas 

Le bénéfice net de Colas société mère s'est élevé à 329,1 millions d'euros contre 327,7 millions d'euros en 2008.

 

Dividende 2009

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale qui se tiendra le 14 avril 2010 de distribuer un dividende net par action de 6,75 euros contre 8,75 euros distribués au titre de l'exercice 2008.

 

Conseil d'administration

Le Conseil proposera à l'Assemblée Générale du 14 avril 2010 de ratifier la nomination de quatre nouveaux Administrateurs :Louis Gabanna, Christian de Pins, Jean-Claude Tostivin, Gilles Zancanaro.

 

Perspectives

Le carnet de commandes à fin décembre 2009 s'élève à 6,3 milliards d'euros en hausse de 7,6%. Ce chiffre est encourageant même si les tendances des marchés demeurent incertaines. Le démarrage de l'exercice est perturbé comme l'an passé par des conditions climatiques hivernales rigoureuses en Europe.

En France, l'activité routière pourrait se stabiliser ou connaître une légère baisse selon l'orientation de la politique d'investissements des collectivités locales. Inversement, les activités ferroviaires et pipelines seraient en croissance. La sécurité d'approvisionnement en bitume en France sera renforcée grâce à l'acquisition d'une unité de production de bitume à Dunkerque à compter de juin 2010. L'Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) devrait bénéficier d'un bon niveau d'activité, grâce notamment au décalage du plan de soutien américain aux infrastructures. L'Europe pourrait connaître un recul provenant des activités en Europe centrale. L'activité en Afrique, dans l'Océan Indien et en Asie pourrait être stable malgré une baisse anticipée à Madagascar.

Dans ce contexte de faible visibilité, une première hypothèse de chiffre d'affaires pour 2010 a été arrêtée à 11,5 milliards d'euros (-1%). Les objectifs de développement responsable (économies d'énergie, réduction d'émissions de CO2, sécurité, diversité) seront poursuivis. La qualité, les capacités d'adaptation et la réactivité du réseau des 1 400 établissements répartis à travers le monde, la stratégie inchangée de rentabilité préférée au volume, la solidité de la structure financière permettent à Colas d'aborder 2010 avec confiance. L'année 2010 pourrait être une année de transition dans l'attente, à partir de 2011, d'une meilleure orientation des marchés d'infrastructures de transport dont les besoins restent importants.

 

Rémunération des dirigeants

Conformément aux recommandations AFEP-MEDEF, les informations sur les rémunérations des dirigeants et les attributions d'options sont publiées ce jour sur le site http://www.colas.com/

Les comptes consolidés et sociaux ont été audités et certifiés par les Commissaires aux comptes.

L'intégralité des comptes et annexes provisoires est mise en ligne sur le site http://www.colas.com/.

La présentation à destination des analystes financiers se déroulera le 2 mars 2010 à 15H00 et sera mise en ligne sur le site Colas http://www.colas.com/.

Télécharger le PDF

Delphine Lombard
01 47 61 76 17 - lombard@siege.colas.fr