Communiqués de presse
21.02.2008

COLAS en 2007 Forte croissance de l’activité (+8,9%) et du résultat net (+19,7%)

CHIFFRE D’AFFAIRES : 11,7 Milliards €
RÉSULTAT NET (part du Groupe) : 474 Millions €
DIVIDENDE PROPOSÉ : 8,50 € par action (+33%)

Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 21 février 2008 sous la présidence d’Hervé Le Bouc, a arrêté les comptes de l’exercice 2007. 

 

Chiffre d'affaires : 11,7 milliards d'euros (+8,9%)

Le chiffre d’affaires consolidé s’élève  en 2007 à 11,67 milliards d’euros contre 10,72 milliards d’euros pour l’exercice 2006, en hausse de 8,9%. Il se répartit en 6,5 milliards d’euros en France métropolitaine et 5,2 milliards d’euros à l’international et outre-mer. L’Europe (France incluse) et l’Amérique du Nord totalisent 94,4 % du chiffre d’affaires total. A taux de change et périmètre comparables, le chiffre d'affaires augmente de 6,9%. 

Le Groupe enregistre donc une forte hausse d’activité grâce à des marchés bien orientés, un carnet de commandes en croissance tout  au long de l’exercice, des conditions climatiques favorables. La demande de modernisation et d’entretien des infrastructures a été forte dans toutes les zones géographiques où Colas est implanté.

En métropole, le chiffre d’affaires, dont l’activité routière représente 77%, est en hausse de 10,4% (près de 8% à périmètre identique). Les activités ferroviaires progressent fortement avec l’acquisition de Spie Rail dont l’activité n’a été consolidée que sur 7 mois. L’activité dans les Départements d’Outre-Mer augmente de 16%. 

A l’international et dans les Territoires d’Outre-Mer, le chiffre d’affaires progresse de 6,2% (4,7% à taux de change et structure comparables). En Europe, la croissance d’activité de 5,5 % traduit une baisse passagère enregistrée en Hongrie, compensée par les autres filiales et la croissance externe. L’Amérique du Nord réalise une excellente année avec une hausse du chiffre d’affaires de 6,9% à parité de change et périmètre identiques.

Dans le reste du monde, les filiales bénéficient,  au Maroc, d’une économie dynamique et, à Madagascar, de la construction de grands chantiers (routes et projets miniers).

 

Un résultat net part du Groupe de 474 millions d’euros en hausse de 20%

La quasi-totalité des filiales a confirmé ou amplifié ses performances. Le résultat opérationnel s’élève à 635 millions d’euros en amélioration de 20%. Le résultat net part du Groupe s'élève donc à 474 millions d'euros à comparer aux 396 millions d'euros obtenus en 2006, en hausse de 20%. Le résultat net consolidé s'élève à 481 millions d'euros, à comparer à 402 millions en 2006. La capacité d’autofinancement dépasse pour la première fois le milliard d’euros (1 099 millions) et a permis de réaliser en 2007 un programme d’investissements porteurs d’avenir de 965 millions d’euros (investissements nets).

 

Résultat net de Colas S.A.

Le bénéfice net de Colas S.A., société mère, s’est élevé à 278,5 millions d’euros contre 232,5 millions d’euros en 2006 (+19,8%).

 

Dividende 2007

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale qui se tiendra le 16 avril 2008 de distribuer un dividende net par action de 8,50 €, en progression de 3% par rapport à celui distribué au titre de l’exercice 2006 (6,40 €), qui traduit la confiance dans les perspectives de développement. 

 

Conseil d’Administration

Le Conseil proposera à l’Assemblée du 16 avril 2008 de ratifier la  cooptation de Jean-François Guillemin. Philippe Marien devient le représentant permanent de la société Bouygues.

 

Perspectives

En 2007, Colas a enregistré une belle progression de l'activité et une forte hausse des résultats et de l'investissement. Le carnet de commandes du Groupe, à fin janvier 2008, atteint près de 7 milliards d'euros, en progression de 16% (+22 % en métropole et +10% en outre-mer et à l'international) par rapport à fin janvier 2007. Ce carnet de commandes est bien réparti.  En France comme à l'international, les besoins d'aménagements urbains et d'infrastructures de transport restent importants. Même si, en ce début d’année, les
incertitudes économiques et financières plus importantes et les aléas climatiques auxquels les métiers de Colas sont sensibles incitent à une prudence accrue, l’exercice 2008 connaîtra un bon démarrage et aucun indicateur dans les métiers ne permet d’anticiper à ce jour une orientation baissière de l’activité, y compris en Amérique du Nord. En fonction de la concrétisation de certains projets d’acquisitions à l’étude, dont certains à un stade avancé, et de la confirmation de  la tendance des marchés au second semestre, Colas pourrait connaître en 2008 une nouvelle progression, poursuivant sa stratégie de croissance rentable, avec un premier objectif  de chiffre d'affaires fixé à 12,5 milliards d'euros.

Télécharger le PDF