Communiqués de presse
12.11.2009

Chiffre d’affaires à fin septembre 2009 : 8,7 Mds € (-9,7%)

Chiffre d’affaires à fin septembre 2009 (en millions d'euros)
1er trimestre 2ème trimestre 3ème trimestre
2009 2008 2009 2008 2009 2008
1 972 2 189 3 144 3 442 3 568 3 983
CumulChiffre d’affaires à fin septembre 2009
CUMUL
9 mois 2009
CUMUL
9 mois 2008
% 09/08
9 mois
% 09/08
à périmètre et taux de change comparables
3 660 4 050 -9,6% -9,6%
TOTAL 8 684 9 614 -9,7% -10,0%

A fin septembre 2009, le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 8,7 milliards d’euros en baisse de 9,7% par rapport au chiffre d’affaires de fin septembre 2008 (-10% à périmètre et taux de change comparables). Sa répartition géographique est la suivante : 

  • France : 5,0 milliards € (-9,7%)
    • Métropole : 4,7 milliards € (-9,1%)
    • Départements d’Outre-Mer : 0,3 milliard € (-18%)
  • Amérique du Nord : 1,5 milliard € (-4,5%)
  • Europe : 1,5 milliard €  (-15,4%)
  • Afrique/Océan Indien/Asie : 0,7 milliard € (-6,8%)
  • International : 3,7 milliards € (-9,6%) 

En Métropole, le fort rebond attendu au troisième trimestre avec le plein effet du plan de relance n’a pas eu lieu. Les incertitudes liées aux recettes fiscales des collectivités ont  pesé sur le niveau des investissements. Dans un climat de forte baisse de prix, la rentabilité a été privilégiée au volume.   

Les Départements d’Outre-Mer enregistrent un recul des investissements publics et privés après la crise sociale aux Antilles et la fin des grands chantiers à la Réunion.

Les investissements liés au plan de relance aux Etats-Unis sont inférieurs à ce qui avait été annoncé, une part de ce plan se décalant sur l’exercice 2010. Au Canada, le  marché est soutenu au Québec et en légère baisse dans les provinces de l’Ouest. Les filiales nord-américaines conservent un bon niveau d’activité.

En Europe, les filiales d’Europe centrale font face à une baisse brutale de l’investissement public, variable d’ajustement pour les finances publiques de pays fragilisés  par la crise mondiale. D’autres implantations européennes comme la Belgique ou l’Irlande n’ont pas bénéficié de plans de relance. En Grande-Bretagne, Colas Ltd progresse grâce à un bon portefeuille de contrats de maintenance à long terme.

Enfin, l’impact de la baisse du prix du bitume sur le chiffre d’affaires à fin septembre 2009, plus élevé que prévu, est estimé à 200 millions d’euros.

La rentabilité du troisième trimestre 2009 devrait être au moins équivalente à celle enregistrée au troisième trimestre 2008.

En fonction des données actuellement disponibles, le chiffre d’affaires à fin décembre 2009 pourrait enregistrer une baisse de l’ordre de 9% par rapport au chiffre d’affaires à fin décembre 2008 qui s’élevait à 12,8 milliards d’euros.  

Le carnet de commandes à fin septembre 2009 s’élève à 6,7 milliards d’euros, supérieur de 5% au carnet de commandes à fin septembre 2008.

Télécharger le PDF