Communiqués de presse
16.11.2017

Chiffre d'affaires et résultats à fin septembre 2017

  • Carnet de commandes élevé : 7,7 Mds € (en hausse de 7% et de 8% à taux de change constants)
  • Chiffre d’affaires : 8,6 Mds €, soit une hausse de 6% répartie également entre la France et l’international
  • Résultat opérationnel courant : 179 M€ (vs 241 M€ au 30 septembre 2016)
  • Résultat net part du Groupe : 160 M€ (vs 167 M€ au 30 septembre 2016)

Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 14 novembre 2017 sous la présidence d’Hervé Le Bouc, a examiné la situation au 30 septembre 2017 et les perspectives pour l’année en cours.

Chiffres clés consolidés au 30 septembre 2017

en millions d'euros

Au

30/09/2017

Au

30/09/2016

Variation

Rappel

Exercice 2016

Chiffre d'affaires consolidé

Dont France

Dont International

8 617

4 470

4 147

8 115 

4 256

3 859

+6%

+6 %

+7 %

11 006

5 779

5 227

Résultat opérationnel courant

179

241

-62 M€

386

Résultat opérationnel

174(a)

202(a)

-28M€

324

Résultat net consolidé 

(part du Groupe)

160

167

-7 M€

355

Trésorerie nette

(Endettement net)

(270)

(17)

-253 M€

517

(a) Dont 5 M€ de charges non courantes au 30 septembre 2017 liées aux travaux préalables au démantèlement du site de Dunkerque et 39 M€ au 30 septembre 2016 essentiellement liées à l’arrêt de l’activité produits raffinés.

 

Chiffre d’affaires

Au 30 septembre 2017, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Colas s’élève à 8,6 milliards d’euros, en hausse de 6% par rapport au chiffre d’affaires réalisé au 30 septembre 2016 (+6% à périmètre et taux de change constants). Cette progression, enregistrée tant en France qu’à l’international, confirme la reprise d’activité constatée au premier semestre 2017.

Routes

Au 30 septembre 2017, le chiffre d’affaires de l’activité routière s’élève à 7,1 milliards d’euros, en hausse de 7% par rapport à celui du 30 septembre 2016 (+6% à périmètre et taux de change constants) :

  • le chiffre d’affaires en Métropole s’inscrit en hausse de 7%. Toutes les filiales régionales contribuent à cette hausse qui traduit la reprise du marché après la stabilisation constatée en 2016 ;
  • le chiffre d’affaires en Amérique du Nord est en retrait (-2% à périmètre et taux de change constants), principalement en raison de conditions météorologiques défavorables au début de l’été ;
  • le chiffre d’affaires réalisé en Europe est en progression de 18% à périmètre et taux de change constants. Alors que l’activité en Europe du Nord augmente de 6%, le chiffre d’affaires réalisé en Europe centrale enregistre une forte hausse de 42%, liée au redémarrage des programmes de travaux financés par l’Union européenne ;
  • dans le Reste du monde (international hors Europe et Amérique du Nord), le chiffre d’affaires est en hausse de 8% à périmètre et change constants. La progression est soutenue en Océanie (+21%) du fait d’une forte hausse des ventes de produits bitumineux en Australie.

L’activité des filiales progresse aux Etats-Unis, en Océanie (Australie et Nouvelle-Calédonie) et est proche de celle des neuf premiers mois 2015 en Europe du Nord et dans la zone Afrique et Océan Indien.

Activités de Spécialités

A fin septembre 2017, le chiffre d’affaires des activités de Spécialités est en hausse de 4% (+6% à périmètre et taux de change constants) par rapport à fin septembre de l’an passé. Les hausses les plus importantes concernent l’activité de Réseaux (+26%) et l’activité Ferroviaire (+7%), alors que les activités d’Etanchéité et de Sécurité Signalisation restent stables.

Rentabilité

Sur les neuf premiers mois de 2017, le résultat opérationnel courant ressort à 179 millions d’euros, à comparer à 241 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2016, en baisse de 62 millions d’euros.

Au 3ème trimestre, le niveau d'activité et les marges des filiales routières ont continué de s'améliorer en Métropole et en Europe. A l'inverse, les résultats de l'Amérique du Nord n'ont pas connu l'amélioration escomptée, notamment du fait de conditions météorologiques défavorables. Par ailleurs, l'activité Ferroviaire a continué de
rencontrer des difficultés qui donnent lieu à la mise en œuvre de mesures de redressement (remplacement de managers, réorganisation des activités en France, cessions d’actifs).

Sur les neuf premiers mois de 2017, les charges opérationnelles non courantes s’élèvent à 5 millions d’euros, liées aux travaux préalables au démantèlement du site de Dunkerque. Ce montant est à comparer à des charges non courantes de 39 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2016, essentiellement liées à l’arrêt de l’activité produits raffinés. Ainsi, le résultat opérationnel au 30 septembre 2017 s’élève à 174 millions d’euros à comparer à 202 millions d’euros au 30 septembre 2016.

La quote-part du résultat des coentreprises et entités associées s’élève à 43 millions d’euros à comparer à 40 millions sur les neuf premiers mois de 2016.

Le résultat net part du Groupe sur les neuf premiers mois de 2017 ressort à 160 millions d’euros, à comparer à 167 millions sur les neuf premiers mois de 2016.

Situation financière

L’endettement financier net ressort à 270 millions d’euros à comparer à 17 millions d’euros au 30 septembre 2016. Cette évolution s’explique par un niveau élevé d’investissements et par une dégradation du besoin en fonds de roulement sur la période, en lien avec la reprise d’activité.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes à fin septembre 2017 se maintient à un niveau élevé et s’établit à 7,7 milliards d’euros, en hausse de 7% par rapport à fin septembre 2016. Il est supérieur de 8% à taux de change constants. Le carnet en France métropolitaine est en augmentation de 14% alors que le carnet à l’international et outre-mer est en hausse de 2%.

Perspectives

Sur la base des données actuellement disponibles, le chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants devrait s’inscrire en croissance par rapport à 2016.

Compte tenu des tendances observées au 3ème trimestre 2017 et du niveau élevé du carnet de commandes, l'activité routière devrait confirmer au 4ème trimestre l'amélioration de son résultat opérationnel en Métropole et en Europe. En revanche, l’Amérique du Nord ne rattrapera que partiellement l’écart constaté à fin septembre 2017 par rapport à fin septembre 2016, et les mesures de redressement de l’activité Ferroviaire ne produiront leurs effets qu'à compter de 2018.

Compte de résultat consolidé résumé du troisième trimestre 2017
en millions d’euros

Troisième trimestre

Variation

2017

2016

Chiffre d’affaires 3 615 3 437 +5%
Résultat opérationnel courant 315 326 -11 M€
Résultat opérationnel 314 317 -3 M€
Résultat net part du Groupe 248 238 +10 M€
Chiffre d’affaires au 30 septembre 2017 par secteurs opérationnels
en millions d’euros

Au

30/09/2017

Au

30/09/2016

Variation

Variation

à périmètre et

taux de change comparables

Routes Métropole 3 145 2 927 +7% +7%
Routes Europe 1 156 1 013 +14% +18%
Routes Amérique du Nord 1 901 1 887 +1% -2%
Routes Reste du monde 890 810 +10% +8%

Total Routes

7 092

6 637

+7%

+6%

Activités de spécialités

1 516

1 448

+4%

+6%

Vente de produits raffinés

-

12

ns

ns

Holding

9

18

ns

ns

TOTAL

8 617

8 115

+6%

+6%

Chiffre d’affaires au 30 septembre 2017 par zones géographiques 
en millions d’euros

Au

30/09/2017

Au

30/09/2016

Variation

France métropolitaine 4 167 3938 +6%
Départements d’Outre-Mer 303 318 -5%

France

4 470

4 256

+5%

Amérique du Nord 1 904 1 891 +1%
Europe (hors France) 1 484 1 311 +13%
Reste du monde 759 657 +16%

International

4 147

3 859

+7%

TOTAL

8 617

8 115

+6%

Télécharger le PDF

Delphine Lombard / Rémi Colin
01 47 61 76 17 - delphine.lombard@colas.com