Initiatives
10.06.2010

Lengguru-Kaimana un trésor de la biodiversité

Un enseignant-chercheur de l'IRD à Montpellier, originaire de Papouasie occidentale, souhaitait réaliser une thèse de biologie sur les poissons arc-en-ciel de sa région ; pour financer la première expédition en 2007, Colas Indonésie apporta son soutien et son aide, comme par le passé : sans elle, des recherches n'auraient pas pu être menées chaque année. En 2010, une expédition de plus grande envergure est décidée sur le massif de Lengguru qui fait partie des derniers territoires inexplorés de la planète. Au carrefour de l'Asie, de l'Australie et du Pacifique, il est inhospitalier et très difficile d'accès. Ses reliefs karstiques accidentés et isolés par de profondes vallées constituent une véritable forteresse pour des écosystèmes forestiers extrêmement développés et une biodiversité d'une richesse pratiquement unique au monde. « L'objectif de l'expédition était d'étudier le rôle structurant du karst sur la biodiversité des poissons d'eau douce. Au fur et à mesure que le projet avançait et que l'équipe se constituait, la thématique s'est élargie et s'est enrichie : oiseaux, batraciens, hydrologie, paléontologie, archéologie, spéléologie... » car la région est peu connue d'un point de vue biologique, archéologique et même géographique.

Une cinquantaine de chercheurs supplémentaires, français et indonésiens, prennent la mer en octobre 2010 à bord d'un navire de l'Académie des pêches de Sorong, et cinq zones-cibles sont explorées. Non contents d'apporter leur contribution logistique et financière, le directeur de Colas Indonésie, et le vice-président de Wasco se rendent sur place pour apprécier le travail des scientifiques :

  • Les naturalistes ont identifié une quinzaine de nouvelles espèces de poissons, parmi lesquelles des poissons arc-en-ciel,
  • Les archéologues ont mis au jour plusieurs sites abritant des peintures rupestres et des sculptures jamais décrites auparavant en Papouasie.
  • Les géologues ont remarqué des phénomènes originaux d'érosion des karsts.

En attendant, les chercheurs de l'IRD et l'enseignant-chercheur vont partager leurs découvertes avec les collaborateurs de Colas Indonésie : un exemple de mécénat où chacun s'implique bien au-delà du seul financement.

Télécharger le fichier PDF


- contact-rse@colas.fr