Initiatives
29.06.2008

L'ANR valide un projet de chimie verte

A l’heure actuelle, les industriels de la chimie doivent réagir face à plusieurs contraintes qui menacent leur activité : raréfaction des matières premières fossiles, augmentation des prix; procédés moins polluants, utilisation d’intermédiaires non toxiques, problématique des gaz à effet de serre, etc. Le projet de recherche GREENCOAT vise à proposer des polymères issus de la biomasse pour remplacer ceux de la pétrochimie dans des applications ciblées. Des méthodes de synthèse douce (non toxique, non consommatrice d’énergie, etc.) seront utilisées afin de garantir au procédé global un intérêt futur en s’inscrivant dans une démarche d’éco-conception. Certaines fonctions introduites sur les précurseurs devront faciliter l’obtention de revêtements à base de matériaux organiques obtenus par un procédé sans intermédiaires toxiques. Il s’agit de promouvoir une chimie respectueuse de l’homme et de l’environnement tout au long du cycle de vie de fabrication et d’utilisation des produits.

Ce projet rassemble les compétences de quatre partenaires : le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) de Bordeaux, le Laboratoire d’Ingénierie et d’Architecture Macromoléculaire (IAM) de Montpellier, SEG Diélectrique (leader Européen de l'isolation électrique et électronique) et Résipoly Chrysor (leader français de la formulation de résines synthétiques).

CE PROJET A ETE RETENU ET SERA FINANCE PAR L’ANR (Agence Nationale pour la Recherche) sous le numéro MATET PR008_325702256/2008. C’est à ce jour le premier projet de recherche du groupe COLAS qui ait reçu un soutien de l’ANR.

Pour en savoir plus
www.smac-acieroid.fr

Télécharger le fichier PDF


- info@resipoly.fr