Initiatives
29.06.2008

Du béton recyclé sur autoroute

Pour la première fois en Belgique, Wegebo a mis en oeuvre un revêtement de béton de ciment contenant du béton recyclé. Le chantier a été réalisé sur l’autoroute E34 entre Anvers et Knokke, autoroute fortement sollicitée par un trafic lourd (23 000 véhicules/jour dont 25% de camions).

À la recherche d’une solution durable pour la réparation de l’autoroute, les équipes ont mis au point une variante permettant de recycler dans le nouveau revêtement en béton armé continu le béton des anciennes dalles goujonnées datant de 1977.

Cette initiative, économe en matériaux et en coûts, s’est toutefois traduite par des contraintes supplémentaires pour l’entreprise :

  • Il a fallu scinder le revêtement de 23 cm de béton armé en deux couches de 18 et 5 cm. En effet, les contraintes de dureté, de résistance au polissage et d’absorption d’eau des granulats sont telles qu’il n’est pas possible d’utiliser du béton recyclé en couche de roulement.
  • Pour obtenir une couche solidaire de béton, il faut que la deuxième couche soit posée au maximum une heure après la première : il a donc fallu travailler avec deux machines à coffrage glissant l’une derrière l’autre, au lieu d’une seule.

Le taux de recyclage a atteint 60% dans la couche de 18 cm sur ce chantier d’une longueur de 3 kilomètres, ce qui représente un total de 2 700 m3(ou 6 000 t) de béton recyclé.

Jusqu’à présent, on ne réutilisait en Belgique le béton recyclé qu’en sous-couche de fondation, mais ce chantier a démontré qu’il est bel et bien possible de réutiliser le béton d’un revêtement ancien dans une nouvelle couche équivalente. Tous les partenaires du chantier ont été satisfaits du résultat : un nouveau pas pour une construction plus durable.

Télécharger le fichier PDF


- contact-rse@colas.fr