Notre capital humain et nos valeurs

Par leur professionnalisme et par leur engagement, les femmes et les hommes de Colas forment le socle sur lequel repose la réussite du Groupe. L'avenir de Colas dépend donc de son capital humain. Pour l'enrichir, nous avons trois priorités : attirer, fidéliser, développer, soutenues par nos valeurs.

01 Attirer

  • Organisation d'une journée portes ouvertes sur le site de Mions, dans le Rhône
  • Cérémonie des Golden Roads Colas (Festival THE Stagiaire) qui s'est déroulée à Paris le 24 novembre 2014

Valoriser l'image et informer sur les perspectives d'évolution des métiers

Les travaux publics souffrent d’une image très traditionnelle qui ne correspond plus à la réalité.

Pour informer sur la modernité de ses métiers, leur complexité et leurs opportunités, Colas met en place de nombreuses actions : accueil de milliers de stagiaires rémunérés, journées portes ouvertes, interventions dans les écoles et les universités, campagnes d'affichage, etc.

Attirer de nouvelles recrues

Pour anticiper et accompagner son développement, Colas s'assure que ses ressources humaines sont régulièrement renouvelées et enrichies. Afin de remplacer les départs et soutenir la croissance de son activité, Colas embauche plusieurs milliers de collaborateurs par an. Le recrutement des jeunes diplômés en France, qui repose sur une politique de stage volontariste est au coeur de la stratégie.

Ouverture à la diversité

Entretenir l'intelligence collective de l'entreprise passe par la diversité de ses collaborateurs. Au-delà du simple respect des règles légales, Colas pratique une politique de ressources humaines ouverte sur plus de mixité hommes/femmes, l'emploi de seniors, l'insertion de personnes en difficulté (personnes durablement éloignées de l'emploi) ou encore l'embauche et la réinsertion de personnel handicapé.

Les actions mises en œuvre en faveur des publics éloignés de l’emploi ont valu à Colas de remporter en juin 2014 le prix Washburne de l’innovation pour l’égalité des chances décerné par l’Ambassade des États-Unis en France.

La politique en matière de diversité revêt des formes très différentes et est adaptée à la sociologie et aux contextes réglementaires particuliers à chaque pays.

02 Fidéliser

Collaborateurs sur le chantier de la déviation d'Aire-sur-L'Adour, dans les Landes

Fidéliser pour inscrire la collaboration dans la durée

Dans une entreprise qui valorise son capital humain, il n'y a pas d'autre politique que le long terme : la relation entre l'entreprise et ses collaborateurs doit être durable. A cette fin, Colas veille à ce que règnent chaque jour dans le Groupe le respect, l'équité, le dialogue social, la reconnaissance du mérite et que perdurent les avantages sociaux et le principe de rémunération globale.

Une rémunération attractive

La politique de rémunération globale proposée par Colas est un élément-clef. Le Groupe rémunère ses collaborateurs sur une base fixe et une base variable (en fonction d'objectifs fixés, de responsabilités exercées et de performances de l'entreprise). A cela s'ajoutent les contrats de retraite, de prévoyance, de frais de santé et les produits d'épargne proposés suivant les législations locales. Dans plusieurs pays dont la France, les collaborateurs bénéficient également d'accords de participation et peuvent souscrire à des produits d'épargne salariale. Cette politique vise à équilibrer le pouvoir d'achat instantané et les avantages qui encouragent la fidélisation.

Un dialogue social de qualité

Les relations sociales au sein du Groupe sont fondées sur un dialogue décentralisé au niveau des établissements locaux. 

En France métropolitaine, le dialogue social s’exerce au sein de 311 comités d’établissements et comités centraux d’entreprise auxquels s’ajoutent les comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail dans les établissements. Dans le cadre du dialogue social, chaque établissement est en mesure d’adapter les rémunérations, l’emploi, la gestion prévisionnelle des effectifs, le temps de travail, la prévention, etc.

A l’international, Colas adapte sa politique sociale en fonction de chaque législation locale. La conclusion d’accords se négocie souvent avec des syndicats de « métiers » auxquels adhèrent les salariés. 78,6% des sociétés dont l’effectif est supérieur à 300 personnes sont dotées d’une représentation du personnel comparable à la France, comme en Europe et en Afrique.

En Amérique du Nord, le dialogue social s'exerce au travers de syndicats des branches professionnelles dans 62% des filiales des Etats-Unis et du Canada; aux Etats-Unis, des filiales organisent par ailleurs, de leur propre initiative, des réunions permettant de susciter le dialogue social entre employeurs et salariés.

03 Développer

Collaborateurs sur le chantier de réfection de l'Avenue de l'Europe à Domont, dans le Val-d'Oise
  • Un nouveau regard sur mon parcours : la mobilité chez Colas

Enrichir les compétences des collaborateurs et leurs parcours professionnels

Recruté, fidélisé, un collaborateur doit continuer de pouvoir se développer au sein de l'entreprise pour son plus grand bénéfice et celui de l'entreprise. 

Accompagner la promotion interne

« L'ascenseur social » est une des clés de voûte de l'édifice Colas qui couvre la quasi-totalité de ses besoins par la promotion interne. Pour que cette promotion interne fonctionne correctement, la formation des collaborateurs promus est indispensable. 

Les « écoles » Colas

Pour favoriser l'intégration, la promotion et l'adaptation aux évolutions des métiers, 65% des collaborateurs du Groupe ont suivi une formation en 2016, ce qui représente, cette année, près de 114 000 jours de formation. Outre les formations pilotées par le Groupe à travers le Campus Colas et l'Université Colas, les filiales développent une palette d'actions très larges : école des métiers du ferroviaire ouverte par Colas Rail en France, centre de formation au Maroc, centres de formation communs Etats-Unis/Canada, aux risques de chantier dans l'Océan Indien, au respect des normes européennes en Roumanie, etc.

Créée en 1990, l'Université Colas est un lieu de formation et d’échange dont l’objectif est de développer durablement une pépinière de managers pour le Groupe. En partenariat avec trois grandes écoles (ENPC, HEC et North Carolina State University), elle propose un parcours professionnalisant en quatre phases. Elle est organisée en deux pôles : l’un concerne les collaborateurs en France et dans les pays francophones, le second a été élaboré aux Etats-Unis et offre un cursus anglophone pour les collaborateurs du Groupe. Depuis leurs créations respectives, c’est plus de 4700 collaborateurs qui ont été formés en France et près de 1 200 en Amérique du Nord et 100 en Europe. 

Une politique en faveur de la mobilité

La mobilité présente trois avantages dans un groupe aussi vaste et divers que Colas : elle enrichit les carrières, elle permet l'adaptation aux fluctuations des marchés, elle dynamise l'échange des bonnes pratiques. Colas favorise donc la mobilité, grâce notamment à une cellule dédiée, à un intranet, à des « bourses des disponibilités » et par le détachement de collaborateurs dans des filiales différentes de celle dans laquelle ils travaillent habituellement. Cette politique est particulièrement efficace pour préserver l'emploi tout en faisant face aux baisses d'activité de certaines zones géographiques ou régions.

La transmission des savoirs et des valeurs

L'enrichissement des compétences passe également par la transmission du savoir-faire. 873 Compagnons de la Route - ordre qui rassemble les meilleurs collaborateurs - jouent en la matière un rôle essentiel, tout comme les tuteurs auprès des nouveaux compagnons. Cette démarche s'intègre par ailleurs à la réflexion sur l'emploi des seniors.

04 Nos valeurs

Route de campagne en Alsace

Sur le même thème